Call for Papers for 2021 conference | Conférence 2021 appel à soumissions

People, Power, Politics, Pandemics and Other Perils in Southeast Asia |
Peuples, pouvoir, politique, pandémies et autres périls en Asie du Sud-Est

21-24 October 2021 | 21-24 octobre 2021
University of British Columbia/Université de la Colombie-Britannique (UBC), Vancouver, Canada

English | Français

le français suit

The COVID-19 outbreak has disrupted many facets of our daily lives. It has also amplified the need for Southeast Asian researchers, scholars, practitioners and artists working in various fields to share new learnings, lessons, dilemmas and dreams, inspired by current crises our world and humanity face today.

Much of what is happening in the Southeast Asian region and the wider world today with the COVID-19 pandemic is deeply connected with the kinds of issues and concerns that CCSEAS scholars have long engaged with since its creation. They have fine-tuned mainstream disciplinary studies by linking their analyses to broader challenges, including pandemics, disasters, urban insurrections, rural insurgencies, social cleavages, economic dislocations, regime transitions, and intergenerational conflicts. They have connected urban, peri-urban and rural development concerns with roles of states, non-government and international financial agencies, and governance at various scales, magnified by resource constraints, legitimation crises, ecological stresses, and political emergencies.

We invite all scholars interested in the Southeast Asian region and its growing diaspora worldwide to submit paper, panel, roundtable, video art/screen work and poster proposals to CCSEAS 2021, which we hope will be among our first “live” conference in the post-pandemic period.

We are particularly interested in submissions rethinking Southeast Asian political economy and location in disrupted neoliberal globalization in relation to discourses on human rights, liberalism, good governance, and democracy, whose futures and prospects in Southeast Asian region, and elsewhere, have been complicated by the still-spreading global pandemic. 

Papers and panels may include but not limited to:

  • State, security and surveillance in exceptional times
  • Pandemic preparation, management and recovery
  • Inequality and injustice during the pandemic
  • Pandemic scapegoats and sacrificial lambs
  • Gendered dimensions of the COVID-19 pandemic
  • Post-pandemic survival and scenarios
  • Contemporary Southeast Asia and East Asia relations
  • Rethinking Empires: US, China, Japan and Southeast Asia
  • Canada-Southeast Asian political and economic cooperation
  • Changing ASEAN: Responses during COVID-19
  • Agriculture, climate change and biodiversity
  • Art, nature, culture and community
  • Mobility, migration and livelihoods
  • Human rights and democracy: Perils, trajectories and prospects
  • Tensions, threats and terror
  • Violence, financial insecurity, tensions, fear within home and other spaces
  • Food and water (in)security
  • Climate and environmental (in)justice
  • Public health systems: From reform to radical proposals
  • Reproductive and other health care services
  • Gender, race, class and sexuality in changing SEA
  • Mobile bodies, precarious livelihoods and perilous spaces
  • “Essential workers” and services in everyday existence
  • Class, ethnicity and gender dynamics of work, agency and well-being

We have extended the deadline. Please submit your proposal(s) on or before Friday, 30 April 2021 here.  

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

La pandémie de COVID-19 a perturbé de nombreuses facettes de notre vie quotidienne. Ce contexte a amplifié le besoin pour les chercheur(e)s, expert(e)s, praticienn(e)s et artistes de l’Asie du Sud-Est travaillant dans divers domaines de partager de nouvelles connaissances, leçons, dilemmes et rêves, tirés des crises multiples auxquelles la planète fait face aujourd’hui.

Les enjeux liés à la pandémie de la COVID-19 en Asie du Sud-Est – et plus largement au niveau mondial – sont en fait profondément liés à des enjeux préexistants, que les membres du CCEASE se sont engagés à traiter depuis sa création. Ils ont contribué aux études disciplinaires traditionnelles tout en reliant leurs analyses à des défis plus larges, notamment les pandémies, les catastrophes naturelles, les insurrections urbaines et rurales, les clivages sociaux, les bouleversements économiques, les transitions de régime et les conflits intergénérationnels. Ils et elles ont intégré des préoccupations liées au développement urbain, périurbain et rural, aux rôles des États, des organisations non gouvernementales, ou des institutions financières internationales, et à la gouvernance à divers niveaux administratifs, amplifiées par les contraintes de ressources, les crises de légitimation, le stress écologique et les urgences politiques.

Nous invitons tous ceux et celles qui sont intéressé(e)s par la région de l’Asie du Sud-Est – et sa diaspora croissante dans le monde – à soumettre des propositions d’articles, de panels, de tables rondes, d’art vidéo et d’affiches à la conférence 2021 du CCEASE, qui, nous l’espérons, feront partie de nos premières conférences en personne après la pandémie.

Nous sommes particulièrement intéressé(e)s par des soumissions repensant l’économie politique de l’Asie du Sud-Est dans le cadre d’une mondialisation néolibérale perturbée, notamment en relation avec les discours sur les droits de l’homme, le libéralisme, la bonne gouvernance et la démocratie, dont l’avenir et les perspectives en Asie du Sud-Est (et ailleurs) ont été brouillées par la pandémie mondiale en cours.

Les articles et les panels peuvent traiter, sans toutefois s’y limiter, des thèmes suivants:

  • État, sécurité et surveillance en période de crise
  • Préparation, gestion et solutions face à la pandémie de la COVID-19 et ses suites
  • Inégalités et injustice liées à la pandémie de la COVID-19
  • Boucs émissaires et agneaux sacrificiels de la pandémie de la COVID-19
  • Dimensions genrées de la pandémie de la COVID-19
  • Survie et scénarios post-pandémie
  • Relations contemporaines entre l’Asie du Sud-Est et l’Asie de l’Est
  • Repenser les empires: États-Unis, Chine, Japon et l’Asie du Sud-Est
  • Coopération politique et économique : relations Canada-Asie du Sud-Est
  • Changements au sein de l’ASEAN: réactions pendant la pandémie de COVID-19
  • Agriculture, changements climatiques et biodiversité
  • Art, nature, culture et communauté
  • Mobilité, migration et moyens de subsistance
  • Droits de l’homme et démocratie: enjeux, trajectoires et perspectives
  • Tensions, menaces et terreur
  • Violence, insécurité financière, tensions, et peur dans la vie quotidienne et autres espaces
  • (In)sécurité alimentaire et hydrique
  • (In)justice climatique et environnementale
  • Systèmes de santé publique : de la réforme à la transformation radicale
  • Santé reproductive et autres enjeux de santé
  • Genre, race, classe et sexualité en Asie du Sud-Est
  • Corps mobiles, moyens de subsistance précaires et espaces périlleux
  • « Travailleurs essentiels » et services dans la vie quotidienne
  • Dynamiques de classe, d’ethnicité et de genre, du travail, d’agentivité et du bien-être

Veuillez soumettre votre proposition au plus tard le vendredi 30 avril 2021 ici.